We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

Province de Flandre occidentale

Exercice MIRG-EX

En octobre 2016, les services fédéraux du gouverneur de Flandre occidentale se sont investis dans un exercice européen de grande ampleur dans le port de Zeebrugge (MIRG-EX).

Les équipes MIRG sont composées de sapeurs-pompiers provenant de Belgique, de France, des Pays-Bas et du Royaume-Uni ,spécialement formées dans la lutte contre les incendies à bord de navire. Elles sont également entraînées à secourir des personnes et traiter des substances dangereuses qui pourraient se trouver à bord d’un navire.

L’exercice MIRG-EX a démontré qu’il est possible de développer une approche multidisciplinaire commune pour les incidents maritimes au-delà des frontières nationales. De plus, pour la province de Flandre occidentale, cet exercice permettait de tester avec tous les services de secours concernés, le plan général d’urgence et d’intervention pour la Mer du Nord, ainsi que le plan particulier d’urgence et d’intervention Mass Rescue.

Migration et parkings d’autoroutes

Depuis plusieurs années, la Flandre occidentale présente de nombreux « attraits » géographiques pour les migrants qui souhaitent rejoindre le Royaume-Uni. En plus des ports maritimes, les parkings d’autoroutes situés le long de la E40 constituent pour les migrants des « hotspots » d’où ils espèrent embarquer à bord de camions.

Lorsque fin octobre 2016, la France a décidé d’évacuer le camp de migrants de Calais, la Flandre occidentale craignait de voir ces migrants arriver sur son territoire. Le gouverneur a alors interpelé le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur. Grâce à 120 hommes supplémentaires, les polices locale et fédérale sont parvenues à éviter un « mouvement de population » et la création de campements illégaux.

Le gouverneur et le ministre flamand de la Mobilité ont mené un projet pilote visant à sécuriser les parkings d’autoroutes de Jabbeke et Mannekensvere par une société de gardiennage privée. Durant toute la durée du projet pilote, aucun migrant n’a été présent sur les parkings.