We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

Province de Flandre orientale

Sécurité Tour des Flandres

Le Tour des Flandres est une manifestation de grande ampleur. Des réunions de coordination administratives avec les communes, les services de secours et les organisateurs sont organisées à l’initiative du gouverneur pour que l’événement se déroule au mieux.

Les communes situés sur le parcours du Tour reçoivent des modèles de règlements de police ou d’arrêtés du bourgmestre. Ces documents leur donnent un aperçu des événements en marge et des risques présents le long du parcours. Certaines zones peuvent également être aménagées en zones de sécurité avec des mesures préventives encore plus strictes. En 2016, une interdiction de porter un sac à dos dans les zones de sécurité avait été décrété en raison de la menace terroriste.

Un plan particulier d’urgence et d’intervention a également été rédigé et un poste de commandement opérationnel a été mis en place pendant la course. Des initiatives de coordination ont également été prises pour d’autres aspects en marge de l’événement qui peuvent avoir un impact sur la sécurité (comme les signaleurs ou la mobilité). Chaque année, les mesures de sécurité sont expliquées lors d’une conférence de presse et, à cette occasion, les supporters sont sensibilisés au respect des consignes de sécurité.

Pour le Tour des Flandres pour cyclotouristes, une convention a été conclue avec l’organisateur. Tous les accords en matière de sécurité, d’environnement et de communication y étaient repris.

Journée de la sécurité routière

En mémoire de la collision en chaîne survenue en 1996 sur l’E17 à hauteur de Nazareth, la province de Flandre orientale organise chaque année une journée de la sécurité routière. En 2016, à l’occasion du 20e anniversaire de cet événement, les commémorations ont été réparties sur trois jours.

Le mercredi 24 février 2016, une visite en présence des médias a été organisée au service des urgences et au service rééducation de l’U.Z. Gent. Le but était de montrer l’impact que peuvent avoir de graves accidents de la route.

La journée de la sécurité routière s’est déroulée le vendredi 26 février 2016. A cette occasion, 260 policiers ont été mobilisés. Des contrôles de vitesse ont été effectués dans toute la province et un maximum d’auteurs de l’infraction ont été interceptés. D’autres éléments ont également fait l’objet d’une attention particulière, comme la drogue et l’alcool au volant, le port de la ceinture de sécurité, le contrôle des papiers du véhicule ou encore les transport lourds.

Enfin, le samedi 27 février 2016, une commémoration a eu lieu à la maison communale de Nazareth en présence des victimes et des proches des défunts, du ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, du ministre flamand de la Mobilité, du gouverneur de Flandre orientale et du bourgmestre de Nazareth.

Appui planification d’urgence communale

Le projet « appui planification d’urgence communale » a pour objectif de sensibiliser les villes et communes à l’importance de bien se préparer aux situations d’urgence et à leurs compétences en matière de planification. Ce projet permet également d’harmoniser davantage les planifications d’urgence communale et provinciale. Cinquante communes sont affiliées au projet.

Quatre fonctionnaires, formés par les services fédéraux du gouverneur, assistent ces communes dans les différents aspects de la planification d’urgence (élaboration et tests). Les exercices sont également très importants. C’est pourquoi, en 2016, 124 exercices ont été organisés :

  • 80 exercices d’alerte ;
  • 13 exercices de réponse ;
  • 12 exercices de table ;
  • 12 exercices des réseaux psychosociaux ;
  • 6 exercices de terrain ;
  • 1 exercice d’évacuation.