We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

Province du Brabant wallon

Amélioration des procédures d’intervention des services d'urgence

Les services fédéraux du gouverneur du Brabant wallon ont amélioré en 2016 les procédures d’intervention des services d’urgence lors de faits liés au terrorisme.

Suite aux attentats du 22 mars 2016 et à l’arrêté royal du 1er mai qui a suivi, un plan particulier d’urgence et d’intervention (PPUI) « Terrorisme » a été rédigé par le gouverneur du Brabant wallon et approuvé par le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur.

Le PPUI « Panne électrique de grande ampleur » a également été finalisé à la veille de l’hiver.

Le service de planification d’urgence du gouverneur a, par ailleurs, assuré le suivi et le soutien des différentes communes en voie de finaliser leur plan général d’urgence et d’intervention communal (PGUIC) ou de le fondre dans la nouvelle mouture.

Plusieurs accords ont été pris avec le milieu associatif afin de développer de nouveaux outils de gestion de crise :

  • signature d’une convention avec les VISOV (volontaires internationaux de soutien opérationnel virtuel) ;
  • développement du réseau de secours radioamateur du Brabant wallon de l’UBA (Union royale belge des amateurs-émetteurs) ;
  • contacts avec l’association Rescue Telecom qui propose bénévolement des services satellitaires aux sauveteurs sur le site des catastrophes.

Le Centre de Crise provincial lors de l’exercice Seveso Nitrex du 25 octobre 2016.

Exercice, formation et collaboration

Le 25 octobre 2016, ces outils ont pu être testés lors de l’exercice provincial Nitrex, organisé au sein de l’entreprise 5N+, classée « Seveso seuil haut ».

Les services du gouverneur ont également organisé à l’attention des acteurs de terrain des sessions de formation sur le radicalisme, la sécurité dans les écoles, la communication de crise et l’utilisation du réseau Astrid.

Enfin, les services du gouverneur ont participé aux travaux de la Team D5 de la Direction générale Centre de Crise. Ils se sont aussi impliqués dans le projet ICMS (Incident & Crisis Management Systyem) déployé par le SPF Intérieur. L’objectif de ce projet est de développer une plateforme collaborative de gestion de crise en ligne.